Solstice d'hiver

Publié le par Valéry Mordelet

Un peu d'astronomie : qu'est-ce qu'un Solstice ?

Jusqu'en 1666, date où Colbert décida que l'Astrologie ne serait plus enseignée au sein de la toute nouvelle Académie des Sciences, Astrologues et Astronomes étaient souvent les mêmes personnes !  Pour comprendre l'astrologie, il est nécessaire d'avoir quelques notions d'astronomie puisque la géométrie du ciel, sa mécanique dynamique, sont à la base du système astrologique. Le zodiaque est une bande de 17° de large qui fait le tour de la terre et dans laquelle s'inscrit l'orbite de toutes les planètes de notre système solaire. Et oui, à part Pluton, toutes les planètes ont leur orbite de rotation dans cette mince galette appelé l'écliptique.

La course apparente du soleil s'inscrit également sur ce cercle.  Du fait de l'inclinaison de la terre sur son axe de rotation, cette bande n'est pas parallèle à l'équateur terrestre (et céleste, qui est sa projection dans l'espace). Les solstices sont donc les deux moments de l'année où le soleil atteint sa position la plus méridionale ou septentrionale par rapport au plan de l'équateur terrestre. Sur la sphère céleste il atteint alors sa plus grande déclinaison, positive (+23° 26') ou négative (-23° 26'). Il passe alors exactement au zénith à midi pour les lieux situés sur les deux tropiques : il croise alors le Tropique du Cancer au nord au Solstice d'été ou le Tropique du Capricorne au sud lors du Solstice d'hiver.

Lors du solstice d'été, le jour est le plus long de l'année alors que le solstice d'hiver marque la plus longue nuit de l'année mais les dates des solstices d'hiver et d'été sont inversées pour les hémisphères Nord et Sud. C'est parce que l'astrologie pose ses bases sur ces deux tropiques, qu'elle s'appelle astrologie tropicale. Il existe une autre astrologie, dite sidérale mais c'est une autre histoire...

Après cette longue introduction, voici la carte du ciel des positions planétaires de la nuit du 22 décembre à 5h19 du matin. Et qui signent le début de ce Solstice d'Hiver 2019 ; et l'entrée du soleil dans le signe du Capricorne.

Le Ciel de cette nuit

Mon analyse ne tient pas compte du lieu, donc de l'Ascendant et des Maisons. Si vous avez votre propre thème, vous pouvez regarder quels secteurs sont concernés pas ces aspects.

Si l'on regarde la configuration générale, il est notable que toutes les planètes se répartissent d'un même côté et sont assez concentrées. Encadrées par la Lune en Scorpion qui ferme la marche conduite par Uranus en Taureau. Ces deux astres forment donc une opposition, elle même reliée par un double carré à Vénus en Verseau. Les émotions sont donc à fleur de peau, la tension palpable et peut s'exprimer à travers des mots piquants, que l'on risque de regretter après les avoir dits, les rancunes pourraient être tenaces...Les idées s'opposent, se tiraillent. La paix n'est pas dans les foyers. Il y a comme beaucoup de contrariétés au quotidien...et de la contestation dans l'air. Des revendications...Ah bon ?

Vénus vient d'entrer dans le signe du Verseau et aspire à plus d'espace, de liberté. Elle devra attendre un peu. C'est serré, serré pour elle sur ces deux jours. Son carré avec la Lune va vite se dissoudre, pour celui avec Uranus, il faudra attendre un peu. ce n'est pas le moment de rompre, même si la tentation est forte : il faut tenir. Mercure en Sagittaire n'est pas à l'aise non plus. Il régit notamment la (les) communication, la réflexion, le raisonnement, les déplacements et forme un carré à Neptune : c'est le brouillard, le grand flou. Là aussi envie de prendre le large. Mais la carte est mal dessinée, le plan incertain. Le mouvement, les mouvements ne sont pas limpides, tant dans nos pensées que dans nos actes. Attention aux désillusions, aux tromperies. Aux égarements.

Le Soleil fait ses premiers pas dans le signe du Capricorne. Il y rejoint Jupiter dans une jolie conjonction. Trigone à Uranus, sextile à la Lune, il trouve concrètement en lui les ressources pour faire face à l'adversité et aux contrariétés. Il est même débrouillard, inventif, ingénieux. Tenace, responsable, s'appuyant sur l'entraide et le collectif pour aller là où il veut. Avec optimisme et foi malgré tout.

Car Saturne et Pluton, toujours main dans la main dans le signe du Capricorne, le soutiennent également, de loin pour le moment, mais ils avancent désormais tous quatre comme un chœur bien réglé. Tous ces astres sont dans la même énergie, sans dissonance entre eux. C'est solide, matériel, tenace, responsable et ambitieux.  Capable d'aller puiser en soi toutes les ressources nécessaires. De plus, Mars est en scorpion, sextile à son maître Pluton et sextile à Neptune. Chacun à foi en son action et y va avec énergie, sans sentimentalisme ni dispersion (oui mais le plan ?...). Même si c'est difficile de voir le bout du chemin. Mars en Scorpion donne une énergie, une volonté et une endurance sans faille. Pas de perte de temps en tergiversations. Le cœur est un peu froid avec tous ces aspects, il y a dans l'air de la tension mais une volonté sans faille. D'y croire.

Je vous souhaite un excellent Solstice d'Hiver. Les jours ne raccourcissent plus et revient la Lumière.

Sources : Wikipédia, astroriana.com et media4dspm.fr pour les images

Publié dans Actualités, Solstice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article