Pleine Lune du 31 octobre 2020

Publié le par Valéry Mordelet

Deuxième Pleine Lune du mois

La première, le 1er octobre, se situait dans le signe du Bélier. Celle du 31 octobre, dite Lune Bleue car deuxième du même mois, est un phénomène assez rare.

Lovée dans le signe du Taureau où elle distribue avec naturel ses attributs, cette Pleine Lune, terrienne, vénusienne et sensuelle aspire au calme. Dans ce signe elle parle de gastronomie, du bien-manger, des arts, de belle campagne. Ancrée, matérialiste, tournée vers le bien-être, aussi bien physique que matériel, elle se nourrit de plaisirs sains, terrestres et sereins.

Vénus, sa planète maitresse, est actuellement dans le signe de la Balance. Ce qui l'accompagne dans ses aspirations à l'harmonie, la diplomatie, la paix dans nos relations sociales et affectives. Elle y ajoute son appétit pour les arts, la culture, les sorties entre amis. Mercure, en Balance également, ajoute son grain de sel. Le verbe est subtil, délicat. On a envie de séduire, de charmer par les mots et l'apparence, de s'offrir une nouvelle coupe de cheveux, de nouveau vêtements. Nos déplacements nous conduisent vers des lieux apaisants et esthétiquement parlants.

Voici, dans l'idéal, ce qui aurait pu colorer cette lunaison.

Mais, ce joli programme est frontalement contrarié. A la fois par la position dans les signes des autres planètes comme par les relations qu'elles tissent entre elles. Tant sur le plan de nos actions, de nos émotions que de notre mental et de notre communication. Une attention particulière est portée sur les questions financières. Comment on gagne sa vie. Les gains comme les pertes. C'est le moment de faire un point.

Uranus, en premier lieu, vient bousculer et mettre à mal ces belles aspirations. En effet, la Pleine Lune en Taureau lui est exactement conjointe. Phénomène rare aussi. Uranus, traversant actuellement ce signe. Hors, tout aspect exact renforce la force et le sens de cet aspect.

Uranus signe toujours un événement, qui, telle une boule dans un jeu de quilles, bouleverse la destinée (individuelle et collective). Conjoint à la Lune, il insuffle un vent de révolte, un grand besoin d'indépendance des foules, du peuple (la Lune, qui signe aussi la démocratie) conforté par l'entêtement et la ténacité du Taureau. Il y a contestation populaire. Une ambiance électrisée. Uranus symbolisant aussi le politique, les syndicats, les manifestations, les revendications populaires (avec la Lune).

Il est d'autant plus actif qu'il fait face également au Soleil, situé dans le signe du Scorpion. Cette opposition va exacerber la violence qui est souvent latente dans ce signe (dont la maitrise est assurée par Mars et Pluton). C'est un signe d'eau, dont les émotions sont puissantes, entières et souvent extrémistes. Elles peuvent être comme des miettes que l'on cache sous le tapis. Enfouies, secrètes. Uranus, titillant le Soleil, va jouer pleinement son rôle d'éveilleur et, dans cette pleine lune, éclairer, révéler à la conscience l'étendue d'une situation que l'on ne voulait pas voir.

Avec Uranus face au Soleil en Scorpion, c'est un peu la Vérité, nue, qui sort du puits (d'où mon choix de ce tableau de Jean-Léon Gérome pour illustrer mon article). On a bien du mal à la regarder en face.

Un fort sentiment d'injustice, de révolte va se cristalliser dans la violence. Besoin de vengeance, de lutte pour exister. C'est un aspect à la fois explosif et révolutionnaire. Il y a aussi une opposition très marquée entre volonté individuelle et volonté collective. Obstacles, contestations. Discussions autour de ce qui concernent  l'argent et la privation de liberté. Uranus en Taureau parle aussi de modèle agricole, d'écologie. La Lune de nourriture, de soin. Que devons nous éveiller, rapidement, sur ces sujets ?

Uranus conjoint à la Pleine Lune en Taureau, opposé au Soleil, accroit les risques de tremblement de terre.

Il est intéressant de regarder, même si tous les astrologues ne sont pas forcément d'accord sur ces attributions, quels sont, entre autres, les pays associés à ces deux signes :

Taureau : la Turquie, Chypre, l'Asie Mineure, les Iles Grecques

Scorpion : Les Pays Arabes

J'aurais aimé arrêter là, mais, à regarder la carte de cette Pleine Lune, il est clair qu'elle est traversée de peu d'aspects. Mais qu'ils sont plus que signifiants. Et difficiles. Pour ne pas dire plus.

Le carré, aspect de tension et de conflit, de Mars à Jupiter, Pluton et Saturne est toujours d'actualité. Comme je l'ai déjà écrit, c'est l'aspect le plus violent qui soit. Je n'ai pas trop développé le lien à des forces "infernales" qui surgissent et polluent nos vies. Poussent certains à, en pleine rue, préférer combattre pour faire mourir et mourir plutôt que pour vivre.

Je pense, et cela n'engage que moi car j'y suis très sensible, que les mutilations et morts de chevaux, d'animaux de ferme et d'animaux domestiques, en pleine explosion, sont liés à ces forces, ces puissances occultes, cet égrégore qui dévore et avale la pensée, affaiblit l'âme et les cœurs.  Emprisonne l'humanité dans un filet de sombre énergie. Elle n'est pas sortie d'une pochette surprise, mais il serait trop long de me lancer dans une analyse historique, religieuse et géopolitique. Je n'en n'ai pas non plus la légitimité ni les compétences.

Juste un mot, car pour moi il y a un lien entre certains passages à l'acte et la responsabilité des scénaristes de jeux vidéo, de films et de séries, dont l'imaginaire, gavé de violence, de destruction humaine et de recherche de pouvoir, modèle, comme de l'argile, le mental des jeunes générations (et des moins jeunes aussi). Ces images nourrissent, comme la mal bouffe "nourrit" le corps, l'esprit de ceux qui regardent. Uranus parle aussi de médias, de réseaux sociaux, de communication invisible et énergétique. J'ai en projet d'écrire un article sur le lien entre astrologie et imaginaire collectif.

Mais, pour revenir à cette Pleine Lune, nul ne pourra nier que les planètes concordent dans ce sens. Avec Pluton, c'est une descente au fond de l'abime pour y fouiller et faire jaillir les facettes les plus sombres de notre psyché. Pour Pluton, ce qui ne peut plus vivre doit mourir. Associé à des croyances radicales, cela peut faire très mal. Jupiter rend exponentiel ce mouvement et Saturne cristallise les résistances et les peurs. Pluton carré à Mars tranche, coupe. Le signe du Taureau est analogique à la gorge, au cou. Je ne développe pas, mais l'actualité récente est suffisamment éclairante.

Pluton possède aussi des qualités de transformations et de renaissance. Saturne, puissant dans le signe du Capricorne, œuvre avec le Temps. Il confère, pour ceux qui, au milieu du chaos entendent son message, la capacité d'un retrait intérieur, d'une mise à distance. Se tenir en haut de la montagne.

Le trio est aussi carré à Mercure en Balance. Révolte, besoin d'indépendance, sens critique exacerbé, avec des mots qui risquent de dépasser la pensée, amertume mais aussi perte de confiance en soi, dépression, manque de patience, énervements vont caractériser ces quelques jours avant la Pleine Lune et colorer l'ambiance générale, jusqu'à la prochaine Nouvelle Lune.

Neptune, dans le signe des Poissons est toujours en bon aspect de Saturne Pluton Jupiter. Mais, carré aux Nœuds de la Lune, les valeurs positives véhiculées par ce signe et cette planète (compassion, amour universel, spiritualité...) semblent, à la fois, avoir bien du mal à être actives et opérantes et ne plus suffire à freiner les eaux noires qui s'engouffrent dans la brèche. Un destin contrarié qui appelle à une réflexion sur le sens du religieux (Sagittaire Nœud Sud) et sa communication (Gémeaux Nœud Nord). Le signe des Poissons et Neptune, sa planète maitresse, symbolisent, notamment, le Christ et le christianisme...

 

Les degrés symboliques de la lunaison

8ième degré du Taureau (Pleine Lune et Uranus)

"Homme gros marchant parmi des pigeons qui s'attroupent à ses pieds."
Intérêt pour le foyer où l'on s'occupe de ses enfants, aimé par les jeunes personnes ; caractère pacifique et bienfaisant, capable d'inspirer confiance ; on suivra ses pas avec sécurité, la vie mène par des chemins faciles vers une fin paisible.
 
8ième degré du Scorpion (Soleil)
"Un nid d'oiseaux sans plumes, à terre."
Jeunesse désolée par l'adversité, caractère qui risquera de dégénérer parce qu'il subit des négligences au moment de la croissance, étant privé de bonne heure de parents et de soutiens, aussi est-on condamné à se défendre soi-même, sans espoir de secours ou à se désoler et désespérer ; obscur par son origine, élevé parmi des étrangers, on pourra cependant se montrer capable d'atteindre une grande distinction.

Selon Janduz, source Astrothème

Publié dans Pleine Lune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article